Finlande : Nightingale Health recevra 20 millions d’EUR de financements de l’UE pour amorcer une nouvelle ère dans la prévention des maladies chroniques

Nightingale (EGFF)

Nightingale (EGFF)

Nightingale Health to receive EUR 20 million EU-financing to herald a new era of chronic disease prevention

16/01/2019

Nightingale

[Finland]

  • Un prêt de 20 millions d’EUR de la BEI permettra d’accélérer la recherche-développement de la technologie de Nightingale relative aux analyses de sang.
  • Ce prêt bénéficie de l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques, l’un des piliers du plan Juncker.

Nightingale Health, la société finlandaise à l’origine d’une technologie innovante saluée dans le monde entier, qui porte sur les analyses de sang pour la prévention des maladies chroniques, a signé ce jour une opération de prêt de 20 millions d’EUR avec la Banque européenne d’investissement (BEI), garantie par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), un élément essentiel du Plan d’investissement pour l’Europe, aussi connu sous le nom de plan Juncker. Le prêt servira à accélérer la recherche-développement relative à la technologie d’analyse sanguine de Nightingale et favorisera une meilleure prédiction et prévention des maladies chroniques.

Alexander Stubb, vice-président de la BEI chargé de l’innovation, a déclaré : « Les maladies chroniques sont un cauchemar, non seulement pour les personnes qui en souffrent, mais aussi pour celles qui tentent de les soigner. La BEI est déterminée à soutenir les entreprises qui, à l’image de Nightingale, peuvent vraiment avoir une grande incidence sur la santé des citoyens de l’UE et l’améliorer. Le soutien apporté par le Plan d’investissement pour l’Europe est vraiment précieux en l’occurrence et l’opération s’inscrit dans le droit fil de l’objectif visant à soutenir l’emploi très qualifié. Elle permettra également de conforter la position de l’Europe en tant que chef de file majeur de l’innovation médicale. »

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, s’est exprimé en ces termes : « L’Europe investit massivement dans l’éducation et les sciences, car nous estimons que cette stratégie peut se révéler très payante si nous concentrons nos efforts sur ces secteurs. Cet engagement a permis à l’Europe d’être aujourd’hui l’un des chefs de file de la recherche médicale de pointe. Nous sommes ravis que le Plan d’investissement pour l’Europe permette à Nightingale de développer cette technologie qui peut apporter une valeur ajoutée importante au secteur européen de la santé. »

Teemu Suna, PDG et fondateur de Nightingale, a ajouté : « Nightingale veut faire en sorte que le secteur de la santé permette à tout un chacun d’être en bonne santé tout au long de sa vie et non pas seulement de se soigner après une maladie. Lorsque nous avons fondé Nightingale en 2013, nous voulions réunir les innovations issues des biotechnologies, de la médecine et de l’informatique pour créer un nouveau type de soins, permettant à chacun de vivre sa vie en meilleure santé. L’annonce de ce jour apporte à Nightingale les financements nécessaires pour présenter au secteur européen de la santé notre vision d’une médecine personnalisée. En fournissant aux médecins des prédictions précises concernant les risques de maladies chroniques de leurs patients, nous permettons à  chacun de mieux comprendre son état de santé et de prendre les mesures nécessaires pour réduire les risques. Cela va non seulement changer la façon dont nous traitons les maladies courantes comme le diabète et les pathologies cardiaques, mais cela permettra également d’alléger considérablement le fardeau économique qui pèse actuellement sur les systèmes et le personnel de santé. »

La part grandissante des maladies chroniques constitue une menace importante pour le bien-être des citoyens. On estime également que de 70 à 80 % de tous les frais de santé au sein de l’UE sont liés à des maladies chroniques, ce qui représente environ 700 milliards d’EUR[i]. Grâce à la technologie innovante d’analyses sanguines de Nightingale, on peut détecter les premiers signes d’un grand nombre de ces maladies, ce qui améliore l’évaluation du risque qu’une personne développe une maladie cardiaque ou un diabète de type II à l’avenir. En aidant les médecins et les patients à mieux comprendre le risque de maladie chronique, on pourra adopter des mesures efficaces, comme la prise de médicaments ou un changement de style de vie, pour ralentir et prévenir la progression de la maladie.

Le prêt de la BEI de 20 millions d’EUR constitue une nouvelle étape majeure vers l’intégration de la technologie de Nightingale dans le système de santé européen. La société cherche à obtenir l’intégration totale de sa technologie, déjà très largement utilisée dans les recherches de santé publiques, dans les pratiques cliniques, pour remplacer ainsi les tests classiques de biomarqueurs pour les maladies chroniques (comme les tests de cholestérol). En accélérant davantage le processus d’approbation réglementaire via la présentation de preuves scientifiques rigoureuses, l’entreprise souhaite remplir les promesses de la médecine de précision. Nightingale a déjà reçu en 2017 l’agrément pour le marquage CE pour sa technologie d’analyses sanguines, permettant ainsi l’utilisation clinique de sa technologie en Europe, et son système de management de la qualité est certifié conforme à la norme ISO 13485:2012. Nightingale mobilisera un montant équivalent au prêt de la BEI, ce qui portera le montant total de l’investissement à 40 millions d’EUR, qui seront utilisés au cours des 3 à 5 prochaines années pour permettre à Nightingale de développer davantage sa R-D et de présenter des preuves scientifiques.

Informations générales

Nightingale Health est une société finlandaise à l’origine d’une innovation primée dans le domaine de la technologie des analyses de sang. En évaluant l’état de santé général d’une personne au moyen d’un simple échantillon sanguin, Nightingale apporte aux spécialistes de la recherche biomédicale un éclairage sur les effets des facteurs liés au mode de vie et au risque de maladies futures, accélérant ainsi les avancées en matière de prévention des maladies chroniques. Les investissements et le travail de l’entreprise portent sur l’intégration de sa technologie dans les pratiques cliniques afin de mettre en place une médecine de précision, permettant ainsi aux patients d’assurer le suivi de leur bien-être et de prendre des mesures pour rester en bonne santé.